Qui suis-je?

Le corps d’abord, le corps qui danse, qui vibre grâce à l’approche poétique du mouvement. Manifestement c’était plus fort que moi, alors j’ai intégré l’ESDC Rosella Hightower en 2001 puis le CDC de Toulouse en 2003 pour me former comme danseur et chorégraphe.

Puis très vite, des blessures. Accompagné par des kiné, osthéopathes et autres médecins du sport, j’ai dû aller plus loin pour trouver des réponses. Ça a été d’abord avec la méthode Pilates, puis le Feldenkrais. Cette dernière pratique m’apporte énormément et devient un pilier de mon entraînement pendant quelques années. Puis dans un deuxième temps c’est la technique Alexander et finalement le Body-Mind Centering®.

Et c’est en rencontrant Vera Orlock en 2006 que mon attrait pour le BMC® s’est confirmée. J’ai compris alors à quel point le désir de s’appuyer autant que possible sur de l’information claire et renouvelée et la poésie avaient à faire ensemble.

En 2007 je rejoins la formation de Soma en France. En 2009, je suis certifié Éducateur somatique par le mouvement.

Parrallèlement, un stage avec Thierry Bae m’amène vers la voie du Taiji Quan, et en 2008 je rencontre Martin du Feu qui devient mon principal enseignant. Tous les jours à 8h au jardin des plantes de Toulouse, Martin est là et régulièrement je l’y rejoins. Autre rencontre marquante Serge Dreyer qui m’initie au Tuishou.

Voilà, la passion pour la santé du corps en mouvement est largement enclenchée. Puis, vers 2013, c’est l’ouverture vers une dimension plus globale et plus spirituelle qui advient.

Finalement, la réalité professionnelle du spectacle vivant m’amène des insatisfactions, j’ai besoin de changer de point de vue, d’être nourri autrement… Et ce, en profondeur! Je voyage, puis je retourne sur les bancs de l’école dès 2015 (en particuliers en me formant en Bioénergie et en développement moteur du nourrisson).

Aujourd’hui, je comprends que je suis un chercheur par la pratique et par l’échange.

Alors ça tourne autour de cette question fondamentale. C’est quoi un être humain? Il semble que je ne peux m’empêcher de dialoguer avec cette question.

Aujourd’hui, ça prends forme par un processus: Structurer près de 25 années de pratiques sensorielles. Faire grandir l’acquis et continuer à nourrir la démarche avec 3 axes qui communiquent entre eux:

Accompagner: C’est l’essence même de la somato-énergétique d’accompagner des individus, je suis animé par le besoin d’exprimer mes compétences face à des situations concrètes.

Transmettre: La relation au groupe pose d’autres enjeux que le face à face et la dynamique de groupe est tellement stimulante!

S’immerger: Fondamental! Tout ce que je propose je l’expérimente sur moi. Et s’invite avec bonheur dans l’expérience artistique!